Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Le bébé médicament, source de débat

Alors que le premier bébé-éprouvette est né en 1982, il a fallu attendre le 26 janvier 2011 pour assister à la naissance du premier bébé médicament. Pourtant, les deux prouesses ont été réalisées par le même médecin, le Professeur Frydman. Depuis la naissance du premier bébé médicament, seulement 5 autres bébés sont nés dans l'objectif de sauver un frère ou une soeur malade. Pourquoi les bébés médicaments ne sont-ils pas plus nombreux en France ? La pratique est-elle trop stricte ? Pourquoi le bébé médicament est-il au coeur des débats ? Essayons de comprendre.

Le bébé médicament, source de débatCredit Photo : Educaloi

Bébé médicament et espoir

Concevoir un bébé médicament, c'est procéder à une fécondation in vitro et sélectionner les embryons compatibles et donc favorables à la guérison de l'ainé malade. Les chances de réussite sont faibles puisqu'elles avoisinent les 10 %. La procédure est quant à elle extrêmement couteuse. En revanche, si la procédure est une réussite, les cellules souches sont prélevées dès la naissance grâce au cordon ombilical puis utilisées sur l'enfant malade. Grâce aux bébés médicaments, les chances de compatibilité sont multipliées.

Débat autour du bébé médicament

En France, le bébé médicament fait l'objet de débats animés. La pratique en elle-même n'est pas remise en cause, mais une forte inquiétude réside autour des embryons sains, mais non compatibles. Il est interdit en France d'écarter ces embryons même s'ils ne permettront pas de donner naissance à un bébé médicament. Cette particularité française freine les familles qui souhaitent avoir recours à un bébé médicament, mais aussi les hôpitaux, car le travail autour des embryons est très couteux et les chances de réussite faibles. Les professionnels de la santé annoncent déjà la fin du bébé médicament.


Nous vous recommandons le document suivant :
Le "bébé médicament" : un espoir à garder sous contrôle ?


Les autres solutions

En France, la procédure pour avoir un bébé médicament est longue et les chances de réussite sont rares. C'est pourquoi les parents sont de plus en plus nombreux à se rendre à l'étranger. En Espagne et en Belgique, la procédure autour des bébés médicaments est moins contraignante qu'en France et surtout, seuls les embryons compatibles sont implantés. Les chances de réussite sont augmentées tout comme les chances de guérison de l'enfant malade. Il est aussi possible de faire appel à la banque internationale de cordons ombilicaux pour trouver un donneur compatible.

Un roman pour comprendre

Pour mieux comprendre l'enjeu de la naissance d'un bébé médicament, mais aussi la vie de ces enfants différents, nous vous recommandons le roman « Ma vie pour la tienne » de Jodi Picoult. Tiré de faits réels, le roman raconte le combat d'une petite fille née pour sauver sa soeur pour avoir le droit de disposer de son corps comme elle l'entend. Il retrace aussi le passé de la famille, de la décision d'opter pour un bébé médicament aux traitements apportés à leur enfant malade. Chaque chapitre du roman expose le point de vue d'un personnage : la mère, le père, le frère incompatible, la soeur malade, la soeur « bébé médicament » et l'avocat.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ces documents peuvent vous intéresser

La thérapie génique

  • Matières scientifiques & technologiques
  • Médecine
  • Cours
  • 30/12/2010
  • FR
  • doc
  • 15 pages
Télécharger

Les xénotransplantations

  • Droit public & privé
  • Droit autres branches
  • Cours
  • 12/08/2010
  • FR
  • doc
  • 150 pages
Télécharger

Articles Précédents

  • Peut-on connaître autrui ?
    23 Mai 2018

    Peut-on connaître autrui ?

    Nous allons voir aujourd'hui un sujet de dissertation de philosophie fréquemment traité. Les questions autour d'autrui sont nombreuses. L'Homme a toujours voulu en savoir plus sur les autres et sur soi, sur les liens qui se tissent, sur la reconnaissance, mais aussi sur la connaissance que l'on a de soi et d'autrui...

    En savoir plus
  • Le roman est un miroir
    14 Mai 2018

    Le roman, c'est un miroir que l'on promène...

    C'est l'écrivain français Stendhal (1783-1842) qui, dans son ouvrage Le Rouge et le Noir, formule cette célèbre phrase définissant le roman : Le roman, c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin. Cette phrase, devenue avec le fil du temps, citation littéraire, fait souvent l'objet de sujet de dissertation en cours de littérature. Pour cette raison, nous allons décortiquer le sujet afin de vous aider dans la rédaction d'une éventuelle dissertation.

    En savoir plus
  • Voir plus d'articles