Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

La dissertation de philosophie

La dissertation de philosophie. Voilà un intitulé qui fait peur à plus d'un étudiant ! Pourtant, point besoin de s'effrayer à la vue du sujet à traiter. En fait, il suffit de comprendre la méthodologie pour être en mesure de bâtir un bon devoir.

La dissertation de philosophieCredit Photo : Flickr Christian Weidinger

À quoi correspond la dissertation de philosophie ?
Démontrez !
Quelle est la forme de la dissertation de philosophie ?
L'introduction
Le corps de la dissertation
La conclusion

À quoi correspond la dissertation de philosophie ?

Celle-ci permet à votre correcteur de vous évaluer sur les connaissances acquises, mais également sur la façon dont vous argumentez et réfléchissez par rapport à vos connaissances personnelles. C'est un très bon exercice et c'est surtout très formateur ! En fait, des dissertations, vous en avez déjà effectuées, que ce soit en français ou encore en histoire-géo ou finalement en sciences économiques et sociales.

Par exemple :

Le personnage de roman doit-il être nécessairement un héros pour plaire aux lecteurs ?
En quoi l'exemple de la Seconde Guerre mondiale montre-t-il que les mémoires ont un impact sur le travail des historiens ?
La France, un pays d'immigration depuis le milieu du XIXème siècle ?
Faut-il abolir la prostitution ?

Démontrez !

En fait, votre dissertation vous sert de démonstration. Démonstration à un argumentaire par rapport au sujet que vous avez à traiter. La dissertation (de philosophie) ne doit pas vous servir de description, mais véritablement de démonstration : en d'autres termes, vous allez bâtir un devoir structuré, argumenté et surtout vous démontrerez vos dires par des exemples (de textes lus, d'auteurs ou encore venant de votre propre culture). Gardez en tête cette condition sine qua non à la formation d'un bon devoir : l'argumentation. Posez-vous la question : « est-ce que je réponds bien au sujet posé ? » Demandez-vous également si vous répondez à des petites questions type « qui ? quoi ? comment ? où ? » pour améliorer votre démonstration.

Il faut savoir que la dissertation revêt une forme que votre devoir devra remplir, sous peine de ne pas obtenir la moyenne.

Quelle est la forme de la dissertation de philosophie ?

- Une introduction
- Un développement - le corps de votre travail
- Une conclusion

L'introduction

L'amorce

L'amorce constitue la première étape de votre devoir : c'est avec elle qu'il démarre, et alors, il conviendra d'être particulièrement attentif à sa formulation. Vous pouvez aisément introduire votre devoir par des questions (bien évidemment relatives à votre sujet !) ou encore une citation (pertinente et surtout en rapport au sujet, encore et toujours !).

Vous devez aussi repositionner dans le contexte le sujet à traiter. Tâchez de travailler cette accroche. Par contre, point besoin de trop s'étendre. N'en dites pas trop, justement, laissez du suspens à votre correcteur afin qu'il ait envie de poursuivre la lecture.

La problématique

Qu'est-ce qui pose problème dans ce sujet ? Formulez donc cette question de façon à ce que le plan y corresponde véritablement. Pourquoi allons-nous répondre à cette question ? Quels en sont les enjeux ?

L'annonce du plan

En fait, il conviendra d'annoncer le plan choisi (simplement les deux grandes parties correspondantes). La formule « Dans un premier temps (...), dans un second temps (...) » peut tout à fait convenir.

C'est par cette étape que vous montrez à votre correcteur votre façon de penser, de voir et de traiter le sujet.

Le corps de la dissertation

Il est vrai qu'il est possible d'effectuer trois parties, mais il est conseillé de se tenir à la forme binaire. C'est du moins l'avis de certains professeurs. D'autres préféreront une autre méthode.

Dans tous les cas, les parties doivent se correspondre, il doit y avoir un fil conducteur que vous ne devez jamais briser au risque de « perdre » le correcteur. N'en dites pas trop d'un seul coup ! Il est important de répondre à la problématique posée, certes, mais prenez votre temps, vous avez pour cela au minimum 4 parties (soit deux parties, deux sous-parties) pour le faire ! Aussi, ne vous répétez surtout pas. La répétition agace et surtout votre correcteur aura l'impression de perdre son temps. La note s'en ressentira...

N'hésitez pas à faire des transitions : montrez les difficultés du sujet et la façon dont les différents arguments s'emboitent, se contredisent (des auteurs peuvent avoir des façons différentes de penser, voir les choses), s'infirment, se confirment.

La forme « thèse, antithèse, synthèse » est à privilégier dans chaque paragraphe. Ainsi, vous répondez à l'intégralité de votre argument en un seul et même paragraphe. Par ailleurs, vous pourrez utiliser une petite phrase d'accroche pour énoncer votre partie et ce sur quoi elle traitera. Ainsi, votre argument (un argument par paragraphe !) sera introduit et votre correcteur verra précisément vers quelle thèse - par exemple, vous vous orientez. Vous devez le guider (si possible, avec subtilité). En fait, vous devez vous appuyer sur un exemple pour bâtir votre argumentation. Cette argumentation correspond à « une maison » : s'il n'y a pas de fondation, elle ne tiendra pas debout !

Une petite phrase synthétique n'est pas non plus à négliger (mais faites attention à ne pas vous répéter). Celle-ci peut servir d'ouverture (à discussion, par exemple, dans la mesure où vous n'aurez bien évidemment pas le temps de traiter le sujet en profondeur).

Pour davantage de clarté dans votre devoir, n'hésitez pas à aller à la ligne et à faire un alinéa. Votre devoir fera en moyenne 5 à 6 pages, si la mise en page n'est pas agréable, imaginez le calvaire pour votre correcteur !

La conclusion

Reprenez très brièvement la thèse (en une dizaine de lignes) sur laquelle vous vous êtes penché pendant l'exposé de votre sujet. Pourquoi cette thèse et pas une autre vous a permis de répondre à/aux question(s) posée(s) par le sujet. Toutefois si la tentation d'émettre une ouverture est forte, abstenez-vous car cela démontre à votre correcteur que vous n'avez pas traité l'ensemble du sujet... Ce serait vraiment dommage de conclure son devoir ainsi !


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Présentation des sujets probables à réviser pour le Bac S de philosophie 2017
Le comique a-t-il pour unique fonction de faire rire ?
L'écriture d'invention : méthode et exemples de dissertation
Quels sont les différents types de discours en français ?
Comment faire un commentaire de texte, étape par étape
Méthodologie de la fiche synthétique

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ces documents peuvent vous intéresser

L'autorité est-elle à bannir ?

  • Philosophie & matières littéraires
  • Philosophie politique
  • Dissertation
  • 01/01/2001
  • FR
  • doc
  • 4 pages
Télécharger

Est-on propriétaire de son corps ?

  • Philosophie & matières littéraires
  • Philosophie
  • Dissertation
  • 24/05/2002
  • FR
  • doc
  • 7 pages
Télécharger

Y a-t-il des vérités définitives ?

  • Philosophie & matières littéraires
  • Philosophie
  • Dissertation
  • 10/06/2010
  • FR
  • doc
  • 9 pages
Télécharger

A-t-on raison d'opposer l'art et la technique ?

  • Philosophie & matières littéraires
  • Philosophie
  • Dissertation
  • 12/05/2008
  • FR
  • doc
  • 10 pages
Télécharger

Le travail n'est-il que servitude ?

  • Philosophie & matières littéraires
  • Philosophie
  • Dissertation
  • 30/03/2010
  • FR
  • doc
  • 2 pages
Télécharger

Articles Précédents

  • La technologie vous veut du bien
    28 Mars 2017

    La technologie vous veut du bien

    Aujourd'hui, nous évoluons dans une société ultra connectée, les entreprises redoublent de créativité et d'efforts pour mettre sur le marché des technologies qui améliorent notre quotidien. Dans cet article, vous trouverez notre sélection des gadgets, applications, softwares qui vous aideront au long de votre vie étudiante.

    En savoir plus
  • Le monde et les relations internationales depuis 1945 - Révision
    20 Mars 2017

    Le monde et les relations internationales...

    Il s'agit d'un sujet étudié en classe d'Histoire en Terminale, Le monde et les relations internationales depuis 1945 est un sujet incontournable : autant de questions qui peuvent tomber lors des épreuves du Bac. Essayons d'y voir plus clair afin de donner quelques pistes en guise de réponse à d'éventuelles problématiques de dissertation.

    En savoir plus
  • Voir plus d'articles