Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Cour de cassation, chambre criminelle, 12 janvier 2010 - la responsabilité pénale des professeurs

Accédez à la dissert' du jour !

Impact des pressions sur la logistique humanitaire (2010) - entre guerre et paix, outils et méthodes pour les contrer

Résumé de l'exposé

Que ce soit au sujet de guerres ou de cataclysmes, ou lorsqu'il s'agit d'urgence de proximité, on a l'impression que l'on ne peut ouvrir les journaux sans avoir une trace de l'aide humanitaire se dissimulant derrière des faits internationaux ou nationaux. Généralement, lorsqu'on parle d'humanitaire, le sigle ONG vient tout de suite à l'esprit. Il s'agit d'une notion qui semble très proche de nous, mais qui n'est finalement pas si connue. En effet, le terme ONG englobe syndicats, scouts, partis politiques, fédérations sportives, ou encore ordres religieux. Utilisé dès 1946 par l'ONU pour distinguer les structures issues de la société civile par opposition aux États, le sigle ONG regroupe donc un très large panel de structures. Nous ne nous intéresserons qu'aux ONG qui agissent dans le milieu humanitaire. Mais dans les ONG humanitaires, des différences sont à distinguer. Nous entendons alors deux sortes d'organisations, les organisations agissant dans des situations d'urgence ou des ONG travaillant pour le développement. Ici, nous parlerons d'ONG à vocation humanitaire, qui agissent dans les situations d'urgence. C'est à dire, par exemple, durant le Tsunami qui a eu lieu l'année dernière, en Indonésie et dans le sud de l'Inde, ou encore en temps de guerre. Nous étudierons aussi les moyens logistiques déployés pour des actions humanitaires de proximité : l'aide contre la pauvreté dans nos villes. Leurs actions ont lieu dans un environnement sans cesse mouvementé. De plus, répondant à un appel d'urgence, elles n'ont, par définition, aucune prévision sur ce qui va arriver. Les ONG doivent être toujours prêtes à réagir. Pour cela, elles vont développer des outils pour faciliter leur action. Ajoutons à cela les contraintes s'exerçant de l'environnement, comme des pressions politiques, des manques de matériels, des terrains inaccessibles... Cependant, agir dans l'urgence ne signifie pas agir dans la précipitation. Leur action étant de toute façon plus ou moins dans l'urgence, les ONG savent s'adapter, et elle nécessite en amont une organisation détaillée, préparée au moindre détail, professionnelle. La logistique de l'aide humanitaire est soumise à de fortes contraintes. Comme les entreprises, elle doit mettre en oeuvre les moyens les plus évolués pour satisfaire « le client final ». Cependant, elle ne subit pas les mêmes pressions.

...