Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

Les coûts de transaction

Résumé du cours

La théorie des coûts des transactions s'inscrit dans le cadre des nouvelles théories des organisations qui ont émergé depuis les années 1970 pour procurer à la firme ses lettres de noblesse en tant qu'organisation plus efficace que le marché. Ainsi, après de longues décennies de domination des postulats de l'école néoclassique, les concepts sur lesquelles se fondait cette école sont devenus sujet à de nombreux critiques et des auteurs comme R. Coase ont commencé à se poser de multiples questions qui se sont focalisées sur la firme comme lieu de coordination : • Pourquoi la firme existe-t-elle ? • Pourquoi des activités sont-elles organisées dans le cadre d'une firme tandis que d'autres sont organisées entre des firmes ? • Pourquoi en certains occasions, acheteurs et vendeurs échangent dans le cadre du marché tandis que, dans d'autres, ils effectuent des activités semblables dans une firme intégrée verticalement ? En répondant à ces questions, émergeront ainsi des notions tel que « le coût de transaction ». Une notion qui fera l'objet de ce travail. Or, avant d'aborder ce sujet, il serait judicieux que l'on présente les fondements de l'école néoclassique car, étant le point de départ de la pensée organisationnelle, elle a constitué le climat prospère pour la naissance de nouvelles théories des organisations ; ensuite en présentera les fondements de la théorie des coûts de transaction et ses apports pour les structures de coordination des industries

...