Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

Définition et objectifs du contrôle de gestion

Résumé du cours

Le contrôle dans une organisation correspond d'une façon générale à une fonction de vigilance dont le but est de vérifier que les résultats et l'utilisation des ressources sont conformes aux objectifs de l'organisation. Le contrôleur de gestion a pour mission de donner aux responsables opérationnels et à la direction générale les outils nécessaires à leur action. Il intervient aussi auprès de la direction et des responsables opérationnels dans la fixation des objectifs et des plans d'action. En gestion, la notion de contrôle n'est pas liée à l'idée de sanction mais à celle d'action et de performance. Elle joue un rôle stratégique. Le pilotage de l'organisation nécessite un système d'information qui doit permettre: - la surveillance de l'environnement - l'enregistrement, la mesure et l'analyse des opérations. - un système d'information de gestion: SIG. On peut y trouver: . une comptabilité de gestion: (calcul et surveillance des coûts), une comptabilité analytique, un système de coûts préétablis, une gestion budgétaire . un système d'information sur la qualité . un système de suivi des dates ou des délais Les informations obtenues (soit recueillies, soit élaborées) permettent la prise de décision. Dans les grandes entreprises, la mise en place d'un système de planification-controle est nécessaire. Ce système de planification contrôle comprend 3 éléments : - un processus de planification stratégique qui détermine les options fondamentales de l'entreprise. C'est une phase qualitative : il s'agit ici de définir les grandes options fondamentales, elle relève de la direction générale, elle est prise dans une perspective de longue durée et donc comporte un important degré d'incertitude - un plan opérationnel (3 à 5 ans) qui permet de programmer les moyens nécessaires à la réalisation des objectifs stratégiques. C'est une phase quantitative : il s'agit ici de programmer les actions et les moyens nécessaires, en élaborant par exemple des plans d'investissement et de financement - un processus de mesure et de contrôle des résultats : rapprochement des résultats constatés et des objectifs

...