Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

Les structures organisationnelles

Résumé du cours

Pour fonctionner efficacement, l'entreprise doit mettre en place des structures d'organisations, qui permettent à la fois la division du travail entre fonctions, services et postes (le principe de différentiation), et la coordination des activités, afin d'assurer la convergence des actions vers les objectifs communs (le principe d'intégration). Il y a 7 dimensions structurelles : la formalisation, qui est le niveau de règlement officiel de régulation de procédures ; la spécialisation, qui est le niveau de division des tâches en métiers séparés, dépendant d'une expertise unique ; la standardisation, c'est-à-dire l'automatisme pour certaines activités ; la hiérarchie de l'autorité est formée par les relations de subordination, c'est la différentiation verticale, et l'étendue de contrôle (à savoir le nombre de subordonnés) ; la complexité, qui est le nombre des activités ou des sous-systèmes au sein de l'organisation, en terme de nombre de niveaux (un grand nombre correspond à de la complexité verticale), ou en terme de titres ou de services (la complexité horizontale), et le nombre de lieux géographiques de travail (la complexité spatiale) ; la centralisation a lieu quand il y a une concentration du pouvoir aux mains d'un petit groupe de personnes ; et la professionnalisation, qui est le niveau d'instructions formelles, le niveau de formation et d'apprentissage des salariés.

...