Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Le délégué syndical : quelles fonctions, quels moyens ?

Résumé de l'exposé

Le syndicalisme permet de représenter les intérêts des adhérents et ceux de tous les salariés sous organisés en particulier les femmes et les travailleurs d’appoint. Il permet d’améliorer le statut et les conditions de travail, ce sont les grands principes de Wever. Pour lui, le syndicalisme a été mis en place pour lutter les déficiences du marché et de la protection sociale.

C’est à la fin du 19e siècle que le syndicalisme français apparaît avec notamment la loi de Waldeck-Rousseau de 1884 qui légalise les syndicats. Cette loi du 21 mars 1884 marque la reconnaissance officielle des « syndicats professionnels». Cependant le syndicalisme est toujours interdit dans la fonction publique. Pendant les deux guerres, le syndicalisme disparaît en raison de son interdiction.
Après 1945, les libertés syndicales sont préétablies. De plus, le préambule de la Constitution de 1946 donne à tout Homme la possibilité de défendre ses droits et intérêts par l’action syndicale. La loi du 23 décembre 1946 organise un retour aux principes de la loi de 1936 qui avaient été remis en cause par les décrets-lois de l'Etat français. Elle maintient le monopole de négociation des organisations syndicales les plus représentatives.

En 1968, lors des mouvements sociaux une loi est votée, ce qui permet de reconnaître la liberté d’action et d’expression du mouvement syndical dans l’entreprise. D’après, l’ouvrage d’Evelyn Bledniak Délégué du personnel délégué syndical, désignation, attribution, protection, cette loi « marque aussi le premier pas vers la reconnaissance d’un niveau de négociation autre que la branche ou l’interprofessionnel : celui de l’entreprise. »

La loi du 27 décembre 1968 qui crée la section syndicale d’entreprise, augmente la représentation syndicale et définit les fonctions de chacun de ces représentants. C’est ainsi que la fonction du délégué syndical est déterminée. Les délégués syndicaux apparaissent grâce à cette loi. La loi Auroux du 28 octobre 1982 attribue de nouveaux moyens aux syndicats dans l’entreprise. En effet, elle a permis aux délégués syndicaux de devenir des partenaires obligatoires de la négociation. En quoi le délégué syndical est un partenaire privilégié pour l’employeur ainsi que pour les salariés ?

...