Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Cour de cassation, chambre criminelle, 12 janvier 2010 - la responsabilité pénale des professeurs

Accédez à la dissert' du jour !

La mondialisation : aspects, acteurs, limites

Résumé de l'exposé

De nos jours, la mondialisation est un facteur déterminant dans la compréhension de nos sociétés. Elle prend la forme de nombreux aspects, et se caractérise par la mise en relation diplomatique, économique, culturelle, de différentes civilisations et sociétés. Les traits inhérents à une culture en particulier se diffusent donc mondialement. Elle est rendue possible sous l'impulsion de nombreux acteurs : toutefois, contrairement à une idée répandue, la mondialisation n'est pas un phénomène récent. Dès le 15è siècle, le navigateur chinois Zheng He découvrait le détroit de Malacca et s'était rendu jusqu'à Madagascar. Par la suite, d'autres personnages historiques tels que Vasco de Gama, Henri le Navigateur, Christophe Colomb ou Magellan impulsèrent un début de mondialisation, avec par exemple la découverte de passages et d'épices. Le phénomène se marqua une nouvelle fois au 19è siècle avec l'apogée des empires coloniaux : la mondialisation reste donc un phénomène pluriséculaire. Cependant, elle est en proie à de nombreuses contestations depuis son exacerbation dans les années 1980. Le phénomène connaît donc des limites. Dans tous les cas, son étude reste indispensable à la compréhension actuelle du monde.

Quelles sont les formes que prend la mondialisation et quels en sont ses acteurs ? En quoi peut-on dire qu'elle reste aujourd'hui un phénomène limité, inachevé et contesté ?

Dans un premier temps, nous verrons les différents aspects de la mondialisation, puis nous mettrons en avant ses nombreux acteurs avant de préciser ses limites.

[]
La mondialisation, processus ancien, s'est accélérée dans les années 1980. L'explosion des flux de toutes sortes met en avant l'étendue du phénomène. En premier lieu, les flux humains, ou flux traditionnels, se sont massifiés. Grâce à la modernisation des transports et l'abaissement des frontières, le nombre de voyageurs par an par avion est passé de 24 millions en 1950 à 2 milliards en 2000. De même, la hausse du niveau de vie consécutive aux 30 glorieuses et à la civilisation des loisirs a démocratisé le tourisme, représentant 750 millions de personnes en 2000. Les flux de réfugiés ont eux aussi bondi, touchant 20 millions de personnes sur le dernier demi-siècle. Le constat est sans appel : depuis 50 ans, les hommes voyagent plus, plus vite, et dans tous les pays du monde ()

...