Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Histoire Médiévale, cours de première année de licence

Résumé de l'exposé

[] Le nom Moyen Age est né du mépris qu'ont de cette période les humanistes de la Renaissance. Pour Pétrarque au XIVème la période faste de la civilisation était l'antiquité et plus particulièrement l'antiquité romaine et se propose à la renaissance de faire revivre cet âge d'or de la culture. Par conséquent l'âge de déclin de barbarie et d'obscurité qui se place entre ces deux pôles de civilisations est l'âgee moyen, ce qui implique réellement ce profond mépris.

Au XVIIème siècle, on commence a parler et considérer les auteurs du Moyen Age, mais aussi à l'étudie. Les pays d'Allemagne en sont les précurseurs avec Keller qui en 1618 pose les premières notions académiques de datation ; pour lui le Moyen Age commence avec les invasions barbares et finit en 1453 avec la prise de Constantinople. Dans le reste de l'Europe il faut attendre le XVIIIème et la période des lumières pour obtenir une réhabilitation de la période.

Au XIXème les libéraux sont fascinés par cette époque des communes, les catholiques italiens par la grandeur de la papauté, les romantiques par les invasions qui ont formé la majeure partie des pays actuels. Cependant le terme Moyen Age garde encore un certains nombre de connotations qui ne sont toujours pas abolies aujourd'hui. Ces 10 siècles d'histoire en font une longue période d'étude, sans unité réelle et bornée par des dates arbitraires. ()

...