Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Jean Bodin : Les six livres de la République : Livre 1, chapitre 10 (1576)

Résumé du TD

Au cœur des débats politiques s’est toujours trouvée la question de la souveraineté. Les opinions divergent, et le pouvoir réel d’autorité politique n’est pas toujours évident à établir. Ainsi, Jean Bodin, à la fois juriste, économiste et conseiller politique, développe dans Les six livres de la République, en 1576, au moment des guerres de religion, sa vision de la République, communauté d’intérêt public, théorie pouvant s’adapter à toutes les formes de Régimes. Le chapitre 10 du Livre I révèle la vision qu’a l’auteur de la souveraineté, et la manière dont il appréhende le pouvoir de donner et casser la loi comme marque essentielle de la souveraineté.
Le texte s’attarde donc à définir la souveraineté sous l’Ancien Régime et la façon dont elle s’établit, notion abstraite mais qui sera qualifiée pour les besoins de la démonstration. Selon Bodin, le pouvoir de « donner et casser la loi », c'est-à-dire de l’élaborer et réformer, contiendrait l’ensemble des pouvoirs marquant la souveraineté. Souveraineté qui, pour ne pas être concurrencée, ne doit pas être issue d’une autorité au pouvoir supérieur sinon égal au pouvoir du souverain.
Jean Bodin développe l’image d’une souveraineté qui, pour s’exercer, doit être au sommet d’une hiérarchie institutionnelle. Le pouvoir législatif s’impose à tout, et c’est Dieu qui le concède. Dès lors se pose le problème de la nature du pouvoir législatif et sa valeur, que ce soit à son origine ou par l’utilisation qui en est faite et les fins auxquelles il permet d’accéder. Pouvoir qui permet selon Bodin l’acquisition de la souveraineté.
Si Bodin expose la théorie d’une souveraineté absolue et indivisible (I), celle-ci semble dépassée (II).

...