Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

L'esquive (analyse du film) : 2004

Résumé de l'exposé

Le 7 janvier 2004 paraît le second film d’Abdellatif Kechiche : L’esquive. Réalisé presque sans aucune aide, le film raconte l’histoire de jeunes lycéens d’une cité, travaillant sur une pièce de Marivaux : Le jeu de l’amour et du hasard. Le tournage qui a eu lieu dans le quartier de Franc Moisin à Saint-Denis avec des acteurs non professionnels fait souvent penser à un documentaire tant par ses prises de vue (beaucoup de gros plans et de mouvements de caméra qui suivent les personnages dans leurs déplacements) que par le naturel des comédiens qui ne sont ni maquillés ni coiffés. Dès lors on s’attend à retrouver les thèmes de la violence et de la drogue malheureusement si courants dès qu’il est question des cités. Mais Adellatif Kechiche dépasse les clichés pour offrir aux spectateurs une nouvelle vision de cette banlieue souvent diabolisée : « On a fait une telle stigmatisation des quartiers populaires de banlieue, qu’il est devenu quasiment révolutionnaire d’y situer une action quelconque sans qu’il y ait de tournantes, de drogues, de filles voilées ou de mariages forcés. Moi, j’avais envie de parler d’amour et de théâtre pour changer » dit-il. Le pari est-il réussi ? Quelle vision des cités le réalisateur transmet-il à travers son film ?

...