Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

Le Trecento - l'héritage gothique et byzantin dans la sculpture et la peinture à Sienne et à Florence

Résumé du cours

Pour comprendre le renouveau des arts pendant le Trecento, appelé aussi la pré-Renaissance, il est essentiel de remonter dans le temps et dans l'espace pour en trouver les influences. Nous commencerons donc par évoquer quelques repères historiques. L'époque peut paraître bien lointaine de notre sujet, mais elle est tout de même importante : en 323 ap JC, l'empereur Constantin fait du christianisme la religion officielle de l'Empire romain. Une question importante se pose alors : celle de la place de l'art dans la religion.

Cette question n'avait pas pris d'importance auparavant puisque le christianisme, pendant des siècles de persécutions, était resté une religion secrète et cachée. À partir de 323, alors que les premières basiliques sont construites, deux points de vue s'opposent quant à l'utilisation de l'art par l'Église chrétienne.

Le point de vue qui domine dans le monde occidental est celui de donner une dimension pédagogique à l'art : il devra représenter les scènes de la Bible pour rappeler aux nouveaux fidèles les enseignements qu'ils avaient reçus. Ce point de vue est notamment celui du pape Grégoire le Grand qui disait : ''La peinture doit être pour les illettrés ce que l'écriture est pour ceux qui savent lire''.

...

Autres docs sur : Le Trecento - l'héritage gothique et byzantin dans la sculpture et la peinture à Sienne et à Florence