Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Cour de cassation, chambre criminelle, 12 janvier 2010 - la responsabilité pénale des professeurs

Accédez à la dissert' du jour !

La composition des milieux de culture

Résumé du cours

Il s'agira de définir l'ensemble des composés du milieu de culture permettant la croissance des micro-organismes mais également la production des métabolites primaires et secondaires. La formulation d'un milieu de culture est relativement simple au laboratoire mais devient plus complexe à l'échelle industrielle (variabilité dans les matières premières, dans leur coût d'achat, dans leur stockage ou dans leur transport).

A) Les différents types de milieu de culture
En microbiologie, les milieux de culture peuvent être solides, semi-solides ou liquides. Dans le cadre de ce cours sur les cultures en fermenteurs, seuls les milieux liquides seront abordés.
Les milieux liquides utilisés en industrie de la fermentation peuvent être divisés en :
? milieu synthétique
? milieu semi-synthétique
? milieu complexe

1- Les milieux synthétiques
Ce sont des milieux composés uniquement de molécules chimiques. Dans ce milieu, tous les composants sont connus ainsi que leur concentration respective.
Leur composition est relativement simple :
? Source de carbone
? Source d'azote
? Sels inorganiques
Ces milieux sont très utilisés dans les laboratoires de recherche où les conditions de culture doivent être maîtrisées afin d'avoir des résultats claires et reproductibles. Ces milieux sont très coûteux et ne sont généralement pas utilisés en milieu industriel.

2- Les milieux semi-synthétiques
Ce sont des milieux composés majoritairement de molécules chimiques mais ils contiennent des éléments de composition moins contrôlée. Par exemple, les extraits de levures sont une source d'azote et de vitamines permettant la croissance de micro-organismes nécessitant la présence de vitamines B. Ces milieux sont intéressants en laboratoire lorsqu'une croissance cellulaire nécessite des facteurs de croissance trop coûteux (molécule seule).

Les extraits de levure sont également des sources supplémentaires en azote et en sucre. Afin de connaître précisément la quantité d'azote dans le milieu de culture, une détermination de l'azote totale par la méthode de Kjeldahl est nécessaire (...)

...