Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Les alcaloïdes: historique, propriétés et occurrence

Résumé de l'exposé

C’est au début du XIXème siècle que les chimistes découvrent que les plantes renferment des substances à réactions alcalines. Le premier alcaloïde végétal isolé fut la morphine de l’opium, appelé morphium. Puis très vite furent découverts la narcotine ou noscarpine (opium), l’émétine (ipéca) et la strychnine (noix vomique). En 1819, W. Meissner forme alors le mot alcaloïde pour désigner ce nouveau type de produits. (Alcaloïde vient de l’arabe Al Kali (qui a donné alcali) et du grec (forme)). En 1820, 2 pharmaciens Français, P.J. Pelletier et J.B. Caventou, découvrent la quinine. En 1833, une quinzaine d’alcaloïdes sont alors connus. Grâce à ces découvertes, les premiers principes actifs de plantes utilisées en médecine ont alors pu être mis en évidence. Les alcaloïdes sont des molécules d’origine naturelle. On les trouve principalement chez les végétaux, mais aussi chez les animaux et chez certains micro-organismes. Leur structure chimique de base est un hétérocycle azoté sauf pour quelques substances dans lesquelles l’azote est extra cyclique. (c’est le cas de la colchicine et de l’éphédrine par exemple). Il existe plus de six mille alcaloïdes mais ce chiffre est en constante augmentation. Les alcaloïdes forment un groupe hétérogène du point de vue de leur structure, de leurs propriétés et de leurs effets biologiques.

...