Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture

Rédigez des études contre primes !

Choisissez un sujet dans la liste

Rédigez-le et envoyez-le nous

Recevez votre prime dès validation !

Consultez les sujets disponibles
Participez !

Devenez auteur ! Publiez et vendez vos articles, dossiers et documents !

Publiez vos documents !

Electrotechnique : identification statique de la machine asynchrone saturée

Résumé du cours

Parmi les méthodes utilisées pour identifier les paramètres de la machine asynchrone apparaissent deux grandes familles. La première, issue de la tradition de l'électrotechnique, s'appuie sur des essais dynamiques classiques. La seconde famille englobe des méthodes nouvelles, fruit de coopérations entre l'automatique et l'électrotechnique. Ces derniers peuvent correspondre à des transitoires de fonctionnement normal de la machine, tel qu'un démarrage direct, comme ils peuvent être des régimes provoqués uniquement à cette fin d'identification. Ces méthodes nouvelles utilisent des essais statiques (rotor à l'arrêt) ou dynamiques (rotor tournant). L'excitation de l'élément à identifier peut être à courant alternatif (excitation normale de la machine asynchrone) ou à courant continu. Elles aboutissent à des algorithmes qui peuvent souvent être implantés en ligne, tel que le filtrage de Kalman. Nous proposons dans ce travail une nouvelle technique d'identification appartenant à la deuxième famille. Cette technique utilise des essais statiques pour l'identification des paramètres de la machine asynchrone. L'excitation de la machine se fait à courant continu. Nous présenterons dans ce qui suit le fondement théorique de cette méthode ainsi que les calculs nécessaires dans chaque configuration de l'essai.

...