Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Le mythe de l’homme nouveau dans l’Europe des totalitarismes

Résumé du mémoire

Le mythe de l'homme nouveau, contrairement aux idées reçues, ne naît ni avec Hitler, ni avec Staline, ni même avec Mussolini ; il est déjà bien ancré dans les esprits européens lorsque ces hommes arrivent au pouvoir : ils ne feront que l’exploiter à des fins néfastes, en se basant sur une prétendue légitimité philosophico-scientifique. Ce qui fait le lien entre nos trois matières : la biologie, la philosophie et l’histoire.

On sait grâce aux exemples de Copernic et Galilée que les rapports entre Science et Pouvoir n’ont jamais été simples. Pourtant, l’Etat qui exploite l’homme nouveau à des fins politiques ne peut y parvenir sans un soutien scientifique. Mais l’homme nouveau est-il un moyen ou une fin ? Est-ce une réalité ou seulement un mythe ? Sa mise en pratique respecte-t-elle sa conception théorique ? Trois questions qui nous ont poussés à opter pour l’homme nouveau comme sujet ; sujet qui s’inscrit dans le thème de l’Europe. La problématique qui guidera le lecteur tout au long de ce dossier sera donc la suivante : L’Europe des totalitarismes du XXe siècle voit-elle la naissance de l’homme nouveau qu’annonçaient les avancées biologiques, philosophiques et historiques de la fin du XIXe ?

Nous avons préféré, en accord avec notre vision de ce que doit être un TPE, opter pour un plan qui nous permette, autant que faire se peut, de croiser biologie, philosophie et histoire ; nous espérons donc que le lecteur s’habituera à passer de l’une à l’autre de ces trois matières, qui se trouvent souvent confrontées au sein d’une même sous-partie.

...