Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Cour de cassation, chambre criminelle, 12 janvier 2010 - la responsabilité pénale des professeurs

Accédez à la dissert' du jour !

Marivaux, L'île des Esclaves

Extraits de la fiche de lecture

[...] L'Ile des esclaves est une pièce de thtre de type comédie. Cette pièce de thtre se déroule en un acte de 11 scènes, totalisant 44 pages sur les 158 du livre. II- Résumé de l'oeuvre Après une violente tempête, un bateau s'échoue sur une île, qui se révélera être l'île des esclaves. A son bord, quatre survivants, Iphicrate et son esclave Arlequin, ainsi que Euphrosine et Cléanthis, son esclave. En s'aventurant à l'intérieur des terres à la recherche d'éventuels survivants, ils rencontrent Trivelin, un insulaire. [...]


[...] Cependant, après une période que Trivelin qualifie de cours d'humanité tout rentre dans l'ordre si les esclaves devenus maîtres sont satisfaits de leurs esclaves. L'ïle des esclaves est donc une oeuvre des Lumières de par la littérature employée par Marivaux. De plus, dans son oeuvre, Marivaux engage une lutte féroce contre les inégalités sociales, omniprésentes à l'époque. L'ïle des esclaves est une satire de l'esclavage qui en démontre habilement les limites. Iphicrate et Euphrosine souffrent à leur tour de l'esclavage, et c'est l'arroseur arrosé. [...]


[...] Arlequin : c'est l'esclave d'Iphicrate. Il semble joyeux et rieur, après avoir appris sa nouvelle condition de maître. Il n'en reste pas moins généreux et bon, et pardonne aisément à son ancien maître, malgré les souffrances qu'il a subies par le passé. Il montre que l'homme peut pardonner, même s'il a souffert. Il représente la bonté humaine. Euphrosine : maîtresse de Cléanthis, devenue son esclave, Euphrosine le supporte très mal. Elle est très désagréable avec Cléanthis, s'estimant supérieure. Le portrait brossé par Cléanthis n'est pas plus glorieux que celui d'Iphicrate. [...]