Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Cour de cassation, chambre criminelle, 12 janvier 2010 - la responsabilité pénale des professeurs

Accédez à la dissert' du jour !

Pratiques d’enquête dans l’aristocratie et la grande bourgeoisie : distance sociale et conditions spécifiques de l’entretien semi-directif

Résumé de la fiche de lecture

Ce texte de Michel Pincon et Monique Pincon-Charlot expose les difficultés du sociologue à mener une enquête sociologique et plus particulièrement un entretien sociologique, auprès du milieu social de l’aristocratie et de la grande bourgeoisie. En effet, cette interaction engage la position sociale à la fois de l’interviewé et de l’interviewer et engendre donc des biais à prendre en compte par le sociologue.

Tout d’abord, en situation d’entretien, c’est le rôle social de l’aristocrate ou du grand bourgeois qui va être mis en avant, c'est-à-dire sa fonctionnalité (sa position dans le système de production). Le sociologue doit alors aller au-delà de cette position sociale qui euphémise sa position réelle, afin de pouvoir rendre compte du quotidien de cette catégorie (mode de vie, organisation, pratiques familiales). Le rapport à l’objet d’étude du sociologue va donc relever de ses origines et de ses itinéraires, liés à sa propre position sociale.
C’est pour cette raison que les auteurs commencent en donnant une esquisse de leur origine sociale et de leur rapport à la bourgeoisie et à l’aristocratie.
Etrangers au milieu, ils vont devoir en faire l’analyse en faisant abstraction de tous les préjugés assimilés par leur propre position sociale.

...