Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Consommation responsable: de l’intention à l’action

Résumé du mémoire

Peut-­on continuer indéfiniment à jouer avec le feu, et pratiquer la politique de l’autruche jusqu’à commettre l’irréparable pour s’apercevoir qu’il est grand temps d’agir ? Notre remarquable capacité de procrastination nous conduit progressivement jusqu’au point de non retour, point où il sera trop tard pour envisager agir. Aujourd’hui, est-­il nécessaire de rappeler que trop d’indicateurs sont au rouge, les ressources s’épuisent, les espèces animales disparaissent, les inégalités s’accroissent, les catastrophes naturelles se multiplient, les erreurs et bêtises humaines se cumulent… Cette accablante réalité a tout l’air d’un scénario catastrophe, le scénario actuel du monde dans lequel nous vivons : un monde injuste, inégalitaire, insoutenable économiquement et éthiquement. Les causes de la crise écologique, sociale, économique qui nous frappent sont multiples, mais nos modes de vie en sont pour partie responsables. Néanmoins, il apparaît que malgré tous les signaux d’alarme, les modes de vie actuels «ne sont pas négociables». Le Sud n’acceptant pas de limiter sa croissance démographique ou sa capacité de consommation future, le Nord n’imaginant pas changer ses modes de vie, l’issue de cette situation qui dure depuis trop longtemps semble être vraiment catastrophique, beaucoup plus que ce qu’elle n’est déjà. Selon Serge Latouche, il est grand temps de changer vraiment le monde «avant que le changement du monde nous y condamne dans la douleur». En effet, il est grand temps d’agir. Il est admis maintenant que l’évolution des comportements, des modes de vie, du système économique et des valeurs de ce monde ne sont plus durables, et nous en sommes responsables. Effectivement, nos modes de vie ne permettent pas de satisfaire les besoins actuels, épuisent les ressources, et compromettent l’avenir des générations futures.

...