Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Cour de cassation, chambre criminelle, 12 janvier 2010 - la responsabilité pénale des professeurs

Accédez à la dissert' du jour !

Elasticité-prix, élasticité-revenu

Résumé de l'exposé

En économie, l'élasticité correspond à la mesure de la sensibilité d'une variable par rapport aux évolutions d'une autre variable. Cette notion, mise en lumière par Cournot mais attribuée aux néoclassiques Walras et Marshall, varie selon ses déterminants et se définit toujours en fonction de ses derniers. L'élasticité prend des valeurs plus ou moins grande. En pourcentage, si le prix d'un bien manufacturé (ex: les glaces à la crème) augmente légèrement, on s'aperçoit que la consommation diminue beaucoup. A l'inverse, si le prix d'une denrée essentielle (ex: l'eau) ou des plus superflues (ex: le caviar) augmente, la consommation ne baissera que relativement peu. Il apparaît donc que le concept d'élasticité, au-delà du cadre purement théorique, trouve de nombreuses applications dans la vie courante, et par là même un intérêt certain. De plus, l'élasticité se situe au coeur des contentieux qui opposent classiques et néoclassiques, les premiers considérant à tort que "le prix des choses est en raison inverse des quantités offertes et en raison directe des quantités demandées" (A. Cournot). En quoi l'élasticité, et notamment en matière de prix et de revenu, permet-elle de faire avancer l'analyse économique ?

...