Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Comment devient-on haut fonctionnaire en France ?

Accédez à la dissert' du jour !

Cours sur les firmes multinationales

Extraits du cours

[...] L’entreprise franchit des étapes dans l’internationalisation : L’exportation indirecte : l’entreprise utilise les services d’un exportateur pour qu’il commercialise à sa place son produit ; L’exportation directe : l’entreprise se dote d’un service exportation pour vendre ses produits ; L’investissement directe : l’entreprise implante son propre réseau de distribution à l’étranger par la création de filiales ; La délocalisation de la production : le dernier stade de l’internationalisation ne touche plus seulement la commercialisation mais aussi la production. L’entreprise choisit de fabrique tout ou partie de sa production dans ses usines qu’elle détient à l’étranger ou auxquelles elle sous-traite. L’internationalisation est le résultat d’un processus qui comporte plusieurs étapes : L’entreprise commence par exporter, ensuite, elle s’internationalise et enfin, devient une F.M.N. (firme multinationale). 3-Les septicités des entreprises qui opèrent au niveau mondial. Conclusion : L’apport des F.M.N est souvent positif, d’une façon générale. [...]


[...] Introduction : L’expression firme ou société multinationale apparut pour la première fois en 1960 sous la plume de D.E. Lilienthal (1960) : De telles sociétés, qui ont leur siège dans un pays, mais qui fonctionnent et vivent également soumises aux lois d’autres pays, j’aimerais les définir ici sous le nom de sociétés multinationales Le sujet allait ensuite susciter une riche floraison de travaux. L’intrusion des multinationales dans la science économique correspondait au développement des activités des grandes entreprises américaines dans le monde au lendemain de la seconde guerre mondiale, ressenties souvent par les Européens ou les Latino-américains comme une atteinte à leur indépendance économique nationale. [...]


[...] Leurs opérations liées au jeu financier international (transferts de capitaux) peuvent atténuer l’impact de certaines mesures économique, surtout dans les petits états qui n’ont pas les moyens de les contrôler. La FMN est vecteur de domination économique et politique : elle a besoin d’influence et de maitriser des marches (prix, cout, persuasion du consommateur .). elle sera donc tentée d’influencer en faveur les décisions politiques dans suffisamment nombreux pour prouver que ce danger est bien réel. Elimination des firmes nationales moins compétitives. Domination des marches internationales certaines matières. [...]