Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

La division du travail : Marx, Smith et Durkheim

Résumé de l'exposé

ADAM SMITH (1723 ? 1790) : Vision positive de la division du travail.

Approche de la division du travail :
- Il n'aura connu que les balbutiements prometteurs de l'industrialisation, c'est-à-dire d'un monde en constant progrès :
=> Il a une approche optimiste, il n'a en effet, pas conscience des conséquences néfastes du
capitalisme sur les travailleurs.

Pour lui, le travail est source de valeur et de richesse.

Cause de la division du travail :
- Penchant naturel des hommes à trafiquer et à échanger. Cela entraînant une spécialisation
dans l'activité pour laquelle ils sont les plus efficaces.

Effets positifs de la division du travail :
* Hausse de l'habileté des travailleurs due à la répétition de la manoeuvre.
* Baisse des temps morts dû à la réduction des changements d'ouvrage.
* Recours aux machines destinées à faciliter le travail.

Tout cela entraînant une hausse de la productivité, donc une hausse de la richesse des
nations et une hausse de la croissance. On parle alors de cercles vertueux de la division du
travail. La division du travail entraîne une hausse de la richesse qui provoque une hausse des
échanges et par conséquent une hausse de la division du travail.

Mais il existe des pathologies de la division du travail comme la déshumanisation. C'est pour
freiner cela qu'Emile Durkheim propose une éducation du peuple par l'Etat.

KARL MARX (1818 -1883) : Vision négative de la division du travail.

Approche de la division du travail :
- Un siècle après A. Smith : l'industrialisation a poursuivi son évolution, il a donc davantage
conscience de tous les côtés néfastes du capitalisme (chômage, misère des ouvriers, crises,
...).

Cause de la division du travail :
- Elle est propre au mode de production capitaliste. C'est une nécessité du capitalisme qui
permet d'accroître la capacité à produire.

Effets négatifs de la division du travail :
- Il critique le capitalisme qui est pour lui identique à un système d'exploitation :
* Les travailleurs même si ils sont libres (à la différence des esclaves) ils ne possèdent que
leur force de travail pour vivre, ils sont donc obligés de la vendre à ceux qui détiennent les
moyens de production (les capitalistes).

Ils sont donc contraints de travailler pour vivre, c'est exploitation de la classe ouvrière par la
bourgeoisie (...)

...