Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

La théorie des coûts de transaction : l’organisation des échanges économiques

Résumé du mémoire

Initiée par Ronald H. Coase [1937] et développée par Oliver E. Williamson [1975, 1979, 1985], cette approche économique a pour thème l'organisation des échanges économiques. Elle considère les entreprises comme une forme alternative d'organisation des transactions. Les agents recourent aux entreprises lorsqu'ils décident de ne pas s'adresser directement au marché. Le critère d'arbitrage entre le recours au marché et l'internalisation est le coût de transaction. Williamson considère les alliances comme une forme « hybride » d'allocation des ressources, alternative au marché et à l'entreprise, soit comme une « forme intermédiaire d'organisation ». Cette approche considère la coopération comme une alternative au marché dans le cas d'imperfection du marché, telle que l'existence d'incertitudes qui rendent ce dernier inefficace. Ces incertitudes proviennent de la rationalité limitée et du comportement opportuniste des individus et des entreprises. Si ces deux comportements coexistent avec les actifs spécifiques, les coûts de transaction seront très élevés, ce qui amène l'entreprise à internaliser la transaction [Williamson, 1975, 1979, 1985], soit par création d'un nouveau département ou d'une entité nouvelle, mais dépendante, soit par acquisition ou fusion.

...