Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Diplômés de Bac + 5 : une fuite des cerveaux français ?

Une étude de Qapa, une plateforme d'emploi française, indique que les Français sont moins désireux de s'expatrier, mais que le niveau d'études des expatriés français augmente. Doit-on craindre une forte accentuation de la fuite des cerveaux ? Zoom sur les résultats de l'étude.

Diplômés de Bac + 5 : une fuite des cerveaux français ?Credit Photo : Flickr ElectraSteph

Cette étude de Qapa publiée le 1er février montre que le nombre de Français souhaitant travailler à l'étranger diminue en 2015. En effet, le pourcentage est de 4 % en 2015, contre 6 % en 2014, soit 2 points de moins. En ce qui concerne les Français qui refusent d'aller travailler à l'étranger, ils sont 96 % en 2015 contre 94 % en 2014.

Les Bacs + 5, plus nombreux à vouloir travailler à l'étranger

Cependant l'étude menée auprès de 2 millions de candidats indique également que le nombre de Français diplômés de Bac + 5 qui désirent travailler à l'étranger augmente ; le pourcentage en 2015 est de 24 % contre 20 % en 2014, soit 4 points.

La part des diplômés de Bac +4 souhaitant s'expatrier augmente, elle, de 1 point, passant de 6 % en 2014 à 7 % en 2015.

Quant aux Bac +3, Bac +2 et les niveaux supérieurs à Bac +5, le pourcentage reste identique à 2014.

La seule baisse a été observée chez les détenteurs d'un niveau Bac ou d'un Bac, d'un CAP, d'un BEP ou équivalent ou chez les Français non diplômés.


Infographie Fuite des cerveaux - Niveau d
Credit Photo : Qapa

Une volonté d'expatriation plus grande en Ile-de-France

Les candidats en Ile-de-France sont les plus nombreux à vouloir travailler en dehors du territoire français. Le pourcentage est en hausse de 3 points ; de 23 % en 2014 à 26 % en 2015. L'Ile-de-France est suivie de la région Auvergne-Rhône-Alpes et ses 12 % (contre 13 % en 2014).

Les plus faibles demandes ont été notées en Corse avec 0 % les deux dernières années.

Les hommes, plus désireux de travailler à l'étranger

Il se trouve que ce sont les hommes qui sont le plus désireux de gagner leur vie à l'étranger ; 58 % des hommes en 2015 (contre 57 % en 2014) et 42 % des femmes en 2015 (contre 43 % en 2014).


Infographie Fuite des cerveaux - Genre
Credit Photo : Qapa

Dans quel pays les candidats souhaitent-ils travailler ?

Le Canada se place à la première position du Top 10 des pays cités, suivi des États-Unis, de la Suisse, de l'Australie et de la Suède.


Infographie Fuite des cerveaux - Top 10 des pays
Credit Photo : Qapa

Il semblerait que plus le niveau d'études est élevé, plus les jeunes cherchent à gagner leur vie à l'étranger.

Source : Qapa

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ces documents peuvent vous intéresser

La fuite des cerveaux - causes et conséquences

  • Économie, administration & politique
  • Relations internationales
  • Dissertation
  • 26/03/2010
  • FR
  • doc
  • 10 pages
Télécharger

Etude sectorielle sur la fuite des cerveaux français

  • Comptabilité, gestion & management
  • Ressources humaines - GRH
  • Dissertation
  • 31/08/2007
  • FR
  • doc
  • 25 pages
Télécharger

La fuite des cerveaux : cas de l'expatriation des chercheurs aux Etats-Unis

  • Comptabilité, gestion & management
  • Management organisation
  • Dissertation
  • 12/12/2008
  • FR
  • doc
  • 4 pages
Télécharger

Les flux migratoires de travailleurs hautement qualifiés : de la fuite des cerveaux à la...

  • Économie, administration & politique
  • Relations internationales
  • Dissertation
  • 21/10/2009
  • FR
  • doc
  • 17 pages
Télécharger

Articles Précédents

  • Peut-on connaître autrui ?
    23 Mai 2018

    Peut-on connaître autrui ?

    Nous allons voir aujourd'hui un sujet de dissertation de philosophie fréquemment traité. Les questions autour d'autrui sont nombreuses. L'Homme a toujours voulu en savoir plus sur les autres et sur soi, sur les liens qui se tissent, sur la reconnaissance, mais aussi sur la connaissance que l'on a de soi et d'autrui...

    En savoir plus
  • Le roman est un miroir
    14 Mai 2018

    Le roman, c'est un miroir que l'on promène...

    C'est l'écrivain français Stendhal (1783-1842) qui, dans son ouvrage Le Rouge et le Noir, formule cette célèbre phrase définissant le roman : Le roman, c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin. Cette phrase, devenue avec le fil du temps, citation littéraire, fait souvent l'objet de sujet de dissertation en cours de littérature. Pour cette raison, nous allons décortiquer le sujet afin de vous aider dans la rédaction d'une éventuelle dissertation.

    En savoir plus
  • Voir plus d'articles