Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Cours d'économie - Chômage classique et chomage keynésien

Pour comprendre la différence entre chômage classique et chômage keynésien, il faut aller chercher du côté des causes du chômage, voire de l'analyse que l'on fait des raisons qui seraient à l'origine du chômage. Parfois, les frontières sont très subtiles, mais essayons d'y voir plus clair en ces deux théories qui prônent des chômages complètement différents.

Chômage classique et chomage keynésienCredit Photo : Unsplash Daniela Rocha

Le chômage keynésien
Le chômage classique
Les principales différences entre ces deux types d'analyse du chômage
La coexistence des deux chômages et les solutions

Le chômage keynésien

La théorie keynésienne défend un chômage qui serait dû au manque d'une demande anticipée de produits ou de services sur le marché. En réalité, ce manque de demande anticipée viendrait du fait d'une certaine rigidité des prix. C'est-à-dire qu'il y a un déséquilibre : la baisse de demande n'entraîne pas une baisse des prix, mais plutôt une baisse de l'offre. Ainsi, il faut retrouver un équilibre non pas par la baisse de prix, mais par un ajustement des quantités déjà offertes aux quantités demandées.

C'est cet ajustement qui provoquera un chamboulement de l'ensemble du marché du travail. En effet, la baisse de l'offre provoque, quant à elle, une diminution des besoins en main d'oeuvre et, par conséquent, une augmentation du chômage.

Selon les keynésiens, si on laisse le marché agir seul, la situation ne peut qu'empirer. Ils sollicitent donc l'intervention de l'État, car, d'après eux, ce qu'il faut c'est provoquer une augmentation des biens de consommation et des biens de production pour que cela ait des effets sur la demande effective : plus de demandes équivaut à plus de production qui équivaut, à son tour, à plus d'embauche et donc moins de chômage.

Le chômage classique

L'analyse dite classique du chômage est faite par les libéraux. La théorie explique que si l'offre de travail est plus grande que la demande de travail, cela va créer un déséquilibre du marché qui entraînera une baisse des salaires. Par la suite, les entreprises vont augmenter leurs demandes puisque le travailleur coûte moins cher et, en plus, certains offreurs comme les femmes ou les jeunes vont disparaître du marché du travail. Si l'offre baisse en même temps que la demande augmente, un certain rééquilibrage aura lieu provoquant la fin du chômage. Une fin du chômage, mais avec des salaires bas.

L'analyse du chômage classique ne sollicite pas l'intervention de l'État, car les théoriciens parlent d'un autoréajustement du marché.

Les principales différences entre ces deux types d'analyse du chômage

Le chômage keynésien trouve ses origines dans les débouchés qui sont insuffisants et la solution proposée est de relancer la demande et de soutenir ainsi l'activité. Au contraire, le chômage considéré classique existe quand les entreprises préfèrent réduire les embauches, car elles trouvent le coût du travail trop élevé, et ce, malgré une demande plutôt soutenue.

La coexistence des deux chômages et les solutions

Il est important de rappeler qu'il s'agit de deux types de chômage qui peuvent coexister, ce qui rend la mise en place d'une solution encore plus difficile. En théorie, chaque type de chômage ferait appel à une solution différente de la part des organismes publics, le seul hic étant qu'en réalité il est très complexe de savoir quel est le pourcentage de chômeurs appartenant à un type de chômage.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Quels sont les avantages et inconvénients du progrès technique pour les entreprises ?
Quels sont les différents types de marché en économie ?
Définition et signification des PDEM
Comment réussir son dossier PDUC (BTS MUC) ?
Les activités professionnelles de synthèse (APS) en BTS CGO, méthode et exemples

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ces documents peuvent vous intéresser

Chômage classique et chômage keynésien

  • Économie, administration & politique
  • Micro-économie, emploi & chômage
  • Dissertation
  • 01/08/2001
  • FR
  • doc
  • 3 pages
Télécharger

Les analyses théoriques du marché du travail et du chômage

  • Économie, administration & politique
  • Micro-économie, emploi & chômage
  • Dissertation
  • 11/02/2010
  • FR
  • doc
  • 16 pages
Télécharger

La théorie neo-classique et keynesienne

  • Économie, administration & politique
  • Théories & notions économiques
  • Cours
  • 25/10/2011
  • FR
  • doc
  • 7 pages
Télécharger

Analyse du chômage selon les théories économiques

  • Économie, administration & politique
  • Théories & notions économiques
  • Dissertation
  • 21/12/2009
  • FR
  • doc
  • 7 pages
Télécharger

Les déséquilibres économiques contemporains : l'inflation et le chômage

  • Économie, administration & politique
  • Économie générale
  • Cours
  • 24/07/2012
  • FR
  • doc
  • 5 pages
Télécharger

Articles Précédents

  • Les types de biens économiques
    20 Novembre 2017

    Quels sont les différents types de biens...

    Dans un parcours de gestion économique, l'on est amené à voir les différents types de biens économiques. Mais, pourquoi s'interroger sur les biens en cours d'économie ? Y a-t-il vraiment plusieurs types de biens ? Comment sont-ils classés ?

    En savoir plus
  • La notion de la liberté
    13 Novembre 2017

    Dissertation de Philosophie - Exemple sur...

    Toujours la redoutable épreuve de Philosophie : les dissertations, la réflexion... savoir bien écrire, exprimer ses idées, être dans le cadre de la méthodologie. En philosophie, nombreux sont les étudiants qui ne savent pas trop comment s'y prendre. Parler de la liberté, oui d'accord, mais quoi dire ? Comment le dire ? Bref, comment faire ? Aujourd'hui par le biais de ces quelques lignes, nous vous donnons quelques pistes à explorer pour la rédaction d'une dissertation sur la notion de la liberté.

    En savoir plus
  • Voir plus d'articles