Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le pacte de préférence et ses applications

Accédez à la dissert' du jour !

Kant, "Critique de la faculté de juger", "Analytique du beau"

Résumé de l'exposé

Pour distinguer si quelque chose est beau ou non, on utilise la faculté de juger par le goût. Cette faculté ne tient pas de l'entendement mais de l'imagination qui consiste à savoir si cette chose nous donnera du plaisir ou non.

Ainsi, le jugement de beau ne fait pas appel à la connaissance ni à l'entendement mais à un jugement esthétique qui est par essence subjectif : "le jugement de goût n'est donc pas un jugement de connaissance, ce n'est pas un jugement logique, mais esthétique, c'est-à-dire un jugement dont le principe déterminant ne peut être rien d'autre que subjectif."

Le plaisir en lui-même ne peut pas être objectif. Le plaisir donné par le beau ne provient pas de la connaissance et n'apporte rien à la connaissance ()

...