Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

L'unité de la science

Résumé de l'exposé

Problème posé par la pluralité des méthodes adaptées aux divers objets de la science. Question de la signification d'une unité de la pensée scientifique malgré sa flexibilité.
Il s'agit de caractériser l'esprit et les disciplines scientifiques.

On est frappé par la très grande diversité des branches du savoir reconnues, aujourd'hui comme sciences, et d'autre part, pourtant, l'aisance avec laquelle on voit partout user du mot science au singulier.
=> Existe-t-il donc une réelle unité des sciences ?
=> Pluralité de méthodes et d'objets qui est associée à l'unité d'une commune visée de connaissance.

I. Trois traits caractéristiques de la visée scientifique

C'est comme manière de viser ses objets que la pensée scientifique se différencie essentiellement de toute autre espèce de connaissance.
La position caractéristique de la science à l'égard de ses objets n'entraîne nullement l'unicité d'une méthode (= ensemble de démarches et de procédés réglés, largement indépendants de la nature des objets à connaître).
=> Il y a bien des méthodes scientifiques, mais un esprit et un seul type de visée proprement scientifique. ()

...