Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture

Rédigez des études contre primes !

Choisissez un sujet dans la liste

Rédigez-le et envoyez-le nous

Recevez votre prime dès validation !

Consultez les sujets disponibles
Participez !

Devenez auteur ! Publiez et vendez vos articles, dossiers et documents !

Publiez vos documents !

Chrétien de Troyes, "Le Chevalier au lion"

Résumé du cours

Il exister trois ordres dans la société médiévale : les bellatores sont "ceux qui combattent", les oratores sont "ceux qui prient" et les laboratores sont "ceux qui travaillent". C'est parmi les deux premières catégories que des élites urbaines se forment.

Le 12e siècle voit de fortes modifications dans les conditions de vie des Français. Il y a une sorte de "renaissance" marquée par un essor des villes grâce aux commerçants et aux artisans. Cela passe par un fort développement des marchés et des foires. La monnaie circule, et il existe différentes sortes de monnaies (comme celle des draps et des tissus). Le pôle commercial et financier est plus fort au nord, notamment dans la ville de Troyes. On peut supposer que Chrétien de Troyes habite dans ce type d'environnement. Les marchés et les foires sont l'occasion d'échanges marchands et culturels. L'itinérance est un mode de vie fréquent pour de nombreux membres de cette société comme les commerçants, les combattants, ou encore les moines. Les voies de communications se multiplient, ce qui permet de nombreux échanges. Même les cours royales se déplacent à travers le pays.

Cela abouti à de nombreuses influences qui viennent d'autres pays, d'autres religions et se propagent dans toute l'Europe médiévale. Le pouvoir de l'Eglise domine le monde dans lequel vit Chrétien de Troyes. L'Eglise détient les clés de la culture ; les écoles sont religieuses et l'apprentissage du latin se fait très jeune. Le latin entre en concurrence avec les différentes langues françaises. Il y a un renouvellement des savoirs, une infusion de certaines formes culturelles populaires dans les cultures savantes. Les hommes du 12e siècle ont une meilleure connaissance de la culture antique, une connaissance plus fine, grâce aux voyages des manuscrits. On observe donc un progrès général dans les modes de vie des Européens (...)

...