Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Norbert Elias et la loi du monopole

Accédez à la dissert' du jour !

Proust et les signes, de Gilles Deleuze

Résumé de la fiche de lecture

« L’œuvre de Proust est fondée, non pas sur l’exposition de la mémoire, mais sur l’apprentissage des signes », explique Deleuze dans le chapitre introductif de ce livre.
Face à cette « cathédrale » qu’est la Recherche du Temps Perdu, il faut tenter d’analyser l’architecture, la structure et l’ensemble des infimes détails qui ornent ce monument et qui lui donnent un sens. Il ne suffit pas de se laisser emporter par les phrases magnifiquement justes de Proust qui parvient à toucher la nostalgie de chacun, mais il faut également comprendre les pensées, les idées de l’auteur.
Or, pour ce faire, il est nécessaire, selon Deleuze, d’analyser les signes qui se dégagent de l’œuvre. Les signes sont les différents paramètres et rapports de forces qui caractérisent un espace ou un domaine bien précis. Il y a par exemple les signes de la mondanité, les signes de l’amour etc. Il fait d’ailleurs remarquer que le mot « signe » est un des mots les plus fréquents de la Recherche.
Par la suite, l’interprétation de ces signes permettra de montrer les enjeux réels de ce chef-d’œuvre, qui sont notamment la recherche de la vérité et des essences, et de laisser de côté les thèmes trop visités de la mémoire et de la reconstitution du passé.
Cette étude permet donc de saisir toute la dimension philosophique de l’œuvre qui se trouve souvent dissimulée par le génie littéraire de Proust lors de la lecture et de démontrer également qu’une œuvre littéraire peut soulever des interrogations toutes aussi profondes et denses que des ouvrages de philosophie « pure ».

...