Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus
Recherche et publication de documents
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture

Offert !

Le lien de causalité : Commentaire de l'arrêt Perruche (Assemblée plénière, 17 novembre 2000)

Accédez à la dissert' du jour !

Les représentations sociales, de Durkheim à Moscovici

Résumé de l'exposé

Le concept de représentation sociale, l'une des notions fondatrices de la psychologie sociale, mais aussi de la sociologie de la connaissance, désigne une forme de connaissance sociale, la pensée du sens commun, socialement élaborée et partagée par les membres d'un même ensemble social ou culturel. C'est une manière de penser et d'interpréter notre réalité quotidienne. Les représentations sociales sont donc à la base de notre vie psychique. C’est à elles que nous faisons appel pour nous repérer dans notre environnement. Situées à l’interface du psychologique et du sociologique, les représentations sociales sont au cœur du dispositif social. De fait, elles sont présentes, qu’il s’agisse des objets de la pensée pure ou de la pensée socialisée. Les idées justes en relèvent tout autant que les idées fausses. Bref, les représentations sociales sont présentes dans la vie mentale quotidienne des individus aussi bien que des groupes et sont constitutives de notre pensée autant comme organisateurs du psychisme que comme produits de la mentalité collective culturellement déterminée.

Une des propriétés des représentations sociales serait d’emprunter parfois à l’irrationnel. De ce point de vue, on peut dire que les représentations sociales se prennent elles-mêmes pour la mesure de toute chose ; ce qui signifie qu’elles n’ont pas besoin de preuves pour être. D’où pour nous la tâche ardue de comprendre l’évolution d’un regard scientifique des sciences humaines depuis plus d’un siècle sur ces représentations, qui pourtant elles-mêmes ne peuvent par définition être fondées en raison.

L’étude des représentations sociales renvoie bien sur à la psychologie sociale -qui apparaît comme la science la plus à même d’assurer une synthèse des connaissances sur cette question, mais également à la plupart des sciences humaines : sociologie, anthropologie, psychologie de l’enfant, psychologie, histoire des mentalités, histoire de la science, épistémologie, sciences du langage, etc. Il nous reste donc à explorer ces représentations et à comprendre leur diversité par un bref historique de leur étude par les sciences humaines, de Durkheim à Moscovici. Un article assez récent de ce dernier (Moscovici, 1989) souligne le fait « qu’une véritable histoire [des représentations sociales], étayée par des analyses et des documents précis, reste à faire ». Nous pouvons essayer de présenter ici quelques repères chronologiques et évolutions sans pour autant satisfaire pleinement ce besoin, en suivant notamment le cheminement choisi par Pierre Mannoni . Celui-ci s’appuie d’ailleurs surtout sur Vovelle, Jodelet et Moscovici pour articuler son propos.

...