Docs.school
Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

Quels sont les différents types de biens économiques ?

Dans un parcours de gestion économique, l'on est amené à voir les différents types de biens économiques. Mais, pourquoi s'interroger sur les biens en cours d'économie ? Y a-t-il vraiment plusieurs types de biens ? Comment sont-ils classés ?

Les types de biens économiquesCredit Photo : VisualHunt
Inscris-toi !

Des milliers de documents dans plus de 30 matières

Le sujet est complexe, car la distinction entre les biens peut se faire selon différents points de vue. En effet, si l'on se limite au cadre économique, la distinction répond dans un premier temps à l'utilité même de ces biens.


Les différentes catégories de biens économiques
D'autres classifications


Les différentes catégories de biens économiques

Mais surtout, pour qu'un bien puisse être considéré comme économique, il faut qu'il remplisse les conditions suivantes :

a. le bien satisfait un besoin ;
b. le bien possède des caractéristiques et des aspects que les consommateurs considèrent nécessaires ;
c. le bien est disponible ;
d. le bien est rare ;

Une fois que nous avons identifié les biens, nous allons procéder à une distinction plutôt physique :


1. Les biens matériels avec les sous-catégories suivantes :

A. durables (ex. : une machine à laver) ;
B. semi-durables (ex. : un crayon à bille) ;
C. non durables (ex. : une glace).

Cette première classification des biens matériels n'est que la première marche d'une classification beaucoup plus détaillée en fonction de leur usage. Ainsi, nous allons pouvoir classer les biens matériels selon les aspects suivants :

a. biens de consommation : ceux qui doivent satisfaire rapidement les besoins (ou les envies) des consommateurs, par exemple, les vêtements ;
b. biens de production qui sont destinés à être utilisés plus d'une fois (l'exemple de la machine à laver) ;
c. biens intermédiaires : ceux qui servent à une entreprise à produire un autre bien qui, lui, deviendra le bien de production ou de consommation.


2. Les biens dits services aussi appelés prestations (un médecin ou un cordonnier, par exemple). Ces biens, l'on ne peut pas les toucher, il s'agit de biens immatériels qui, à leur tour, peuvent être classés en :

A. marchands (ex. : le coiffeur, le cinéma) ;
B. non marchands (ex. : les routes).

Les services, quant à eux, se classifient aussi selon la consommation :

a. la consommation finale ;
b. la consommation intermédiaire.


D'autres classifications

Ce serait trop simple que la classification précédente soit la seule existante dans le milieu économique lorsque l'on parle des biens !

Il s'avère alors utile de rappeler d'autres types de distinction. Pour ce faire, nous allons d'abord analyser le type d'usage :

- s'agit-il d'un bien à usage exclusif à un ou certains individus ?
- s'agit-il d'un bien qui induit une rivalité d'usage ?

En fonction des réponses à ces deux questions, nous allons pouvoir classer les biens de la façon suivante :

A. privés : la rivalité et le caractère de non excluable peut se donner en même temps (presque la totalité des biens de consommation sont privés) ;
B. publics : ni excluables ni rivaux (personne ne peut être empêché de les utiliser et d'autres peuvent l'utiliser en même temps) ;
C. ressources communes : il s'agit de biens rivaux (la plupart des ressources environnementales) ;
D. monopoles naturels : il s'agit de biens excluables (par exemple, l'utilisation d'une autoroute, l'on peut être empêché de l'utiliser par un péage, mais notre utilisation n'empêche pas un autre individu de l'utiliser également).


Un bien économique n'est pas un bien naturel

Il ne faut pas confondre les biens économiques avec les biens naturels, car les premiers sont là pour répondre à des nécessités humaines et ils sont produits par l'activité humaine.


Source : Glossaire des termes économiques


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Quels sont les avantages et inconvénients du progrès technique pour les entreprises ?
Quels sont les différents types de marché en économie ?
Définition et signification des PDEM
Cours d'économie - Chômage classique et chomage keynésien
Cours d'économie - La croissance endogène et la croissance exogène

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ces documents peuvent vous intéresser

Les différents types de biens dans l'analyse microéconomique

  • Économie, administration & politique
  • Économie générale
  • Dissertation
  • 02/05/2007
  • FR
  • doc
  • 3 pages
Télécharger

Microéconomie : consommation, production et marchés

  • Économie, administration & politique
  • Théories & notions économiques
  • Cours
  • 30/05/2007
  • FR
  • doc
  • 84 pages
Télécharger

Revenu, consommation, épargne

  • Économie, administration & politique
  • Économie générale
  • Dissertation
  • 25/11/2005
  • FR
  • doc
  • 32 pages
Télécharger

Les différents types de marchés économiques

  • Économie, administration & politique
  • Théories & notions économiques
  • Cours
  • 27/02/2009
  • FR
  • doc
  • 2 pages
Télécharger

Microéconomie: consommation, production et marchés

  • Économie, administration & politique
  • Théories & notions économiques
  • Cours
  • 30/05/2007
  • FR
  • doc
  • 84 pages
Télécharger

Articles Précédents

  • Evaluation des compétences en management
    18 Juin 2018

    Rapport de stage : exemples de thèmes liés...

    Quand on parle de management, il est très important de savoir porter un avis sur les compétences que chacun mettra au service de l'entreprise. En effet, avec l'arrivée du management moderne, l'évaluation des compétences est devenue capitale pour les Ressources humaines.

    En savoir plus
  • Le management participatif
    12 Juin 2018

    Cours de management - Quels sont les...

    Le management positif, c'est le type de management qui implique les collaborateurs et employés d'une entreprise jusqu'au niveau de décision. C'est une façon de créer et surtout, de renforcer les liens entre le personnel favorisant ainsi leur participation positive aux progrès de l'entreprise pour laquelle ils travaillent.

    En savoir plus
  • Voir plus d'articles