Search icone
  • Des milliers de documents dans plus de 30 matières !
  • Satisfait ou remboursé !
  • Publiez et soyez rémunéré !
  • En savoir plus

En France : expatriation ou émigration économique ?

L'expatriation est devenue une matière à la mode. En seulement quelques recherches rapides sur le net, on s'aperçoit qu'il s'agit d'un sujet qui concerne de plus en monde de monde, de plus en plus de Français. Jusqu'à il y a seulement quelques années, les expatriés se comptaient presque sur les doigts de la main : des employés de grandes multinationales qui étaient mutés à l'étranger pour les besoins du développement de l'entreprise. Ou alors, des fonctionnaires et des employés d'organismes publics internationaux. Mais ça, c'était avant.

En France : expatriation ou émigration économique ?Credit Photo : Flickr Jose Ramirez
Inscris-toi !

Des milliers de documents dans plus de 30 matières

Actuellement, il est assez difficile de dresser un portrait type de l'expatrié français. Des jeunes, des plus âgés, des débuts de carrière, des seniors... presque toutes les tranches d'âges sont désormais candidats à l'expatriation. Pourquoi ?

Est-ce l'économie hésitante de la France qui pousse les Français à partir ?

La Chambre de Commerce et d'Industrie Ile de France a mené une enquête (2014) afin d'en savoir plus sur ce phénomène relativement récent. Un des objectifs premiers de l'analyse étant de savoir s'il s'agit d'une tendance liée à la mondialisation ou plutôt d'une spécificité française en réponse à des décisions politiques et à un environnement entrepreneurial concret.

Quelques pistes en vue des résultats de l'analyse :

- Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le pourcentage d'expatriés en France est moins élevé que dans les autres pays voisins. On estime la population expatriée entre 1,5 et 2 millions, ce qui se traduit par une croissance annuelle de 3 à 4 % depuis 10 ans.
- C'est chez les jeunes que le phénomène s'est amplifié et accéléré. Les jeunes générations sont plus facilement mobiles de nos jours.
- La crise économique a, en quelque sorte, modifié la structure et le cadre de départ des expatriés français. Désormais, ils sont moins attachés à des contrats salariés (contrats d'expatriation). 2 expatriés sur 10 sont créateurs d'entreprise.
- Dernière et non moins importante piste : plus de la moitié des expatriés partent vers d'autres pays européens. Peut-on vraiment parler alors d'expatriation ? Si l'on tient compte de la construction européenne avec sa monnaie unique, des politiques d'échanges universitaires, etc. cette expatriation pourrait-elle être assimilée à la naissance d'une citoyenneté européenne ?

Expatriation comme réponse au chômage et à un système fiscal déplaisant pour certains ?

Mais l'expatriation est un vaste sujet qui doit être traité de plusieurs points de vue. Regardons sinon le nombre d'entrepreneurs français qui quittent le pays pour des raisons économiques : il est plus facile de créer une entreprise à l'étranger qu'en France, il y a moins d'impôts à payer dans certains pays. Notons que les jeunes diplômés qui, face aux difficultés pour trouver un emploi à hauteur de leur qualification, décident de traverser les frontières et de tenter leur chance ailleurs, ou encore les millionnaires qui s'installent, eux aussi, dans d'autres pays tout comme les seniors qui sont attirés par l'idée de dépenser leurs retraites (françaises) au soleil.

Nombreux sont les Français qui partent, certes, mais nombreuses sont aussi les raisons pour lesquelles ils le font. « Expatriation » est sans doute devenue un mot « facile d'usage » dans notre société mondialisée et l'analyse au cas par cas serait la méthode la plus judicieuse pour remplir les cases « émigré » ou « expatrié ». La responsabilité, s'il y en a, il faut la trouver aussi bien du côté des citoyens que de l'Etat.

Les frontières n'existent plus, a-t-on dit un jour.

Sources : Le Figaro, CCI Parid IDF

À lire également :
Diplômés de Bac + 5 : une fuite des cerveaux français ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ces documents peuvent vous intéresser

L'expatriation a-t-elle encore un avenir ?

  • Comptabilité, gestion & management
  • Ressources humaines - GRH
  • Cours
  • 23/11/2008
  • FR
  • doc
  • 7 pages
Télécharger

La valeur du temps dans l'expérience d'expatriation

  • Comptabilité, gestion & management
  • Bourse
  • Dissertation
  • 18/06/2008
  • FR
  • doc
  • 23 pages
Télécharger

Le temps et l'Expatriation. L'impact de l'évolution de la variable temps dans le cycle...

  • Sciences humaines & sociales
  • Sociologie
  • Dissertation
  • 19/06/2008
  • FR
  • doc
  • 31 pages
Télécharger

Brain drain, brain gain ? Comment rendre le brain drain bénéfique à la fois pour le pays...

  • Économie, administration & politique
  • Relations internationales
  • Dissertation
  • 09/04/2009
  • FR
  • doc
  • 8 pages
Télécharger

Articles Précédents

  • Un État gendarme pour notre société française ?
    07 Février 2019

    Un État gendarme pour notre société...

    Nous pouvons définir un État gendarme comme étant un État dans lequel le gouvernement maintient un contrôle strict sur la société, notamment par la suppression des libertés civiles et souvent par le biais d'une force de police secrète et par un déploiement important et des investissements considérables dans des mécanismes de surveillance. Cela implique que le contrôle par le gouvernement est en contradiction avec la volonté des individus contrôlés.

    En savoir plus
  • Le mémoire de stage
    29 Janvier 2019

    Le mémoire de stage, qu'est-ce que c'est ?

    Le mémoire de stage peut être quelquefois confondu avec le rapport de stage. Si ces deux exercices mettent en avant une expérience en entreprise, ils ne sont pour autant pas complètement similaires.

    En savoir plus
  • Voir plus d'articles